(anticlockwise), green papeterie!

Vie perso, vie pro et impact écologique.

Vous êtes normalement déjà au courant, la planète va mal. C’est pourquoi j’essaie de ne pas en rajouter, autant dans ma vie personnelle que dans ma vie professionnelle. J’ai encore beaucoup de chemin pour m’améliorer mais je vais vous donner une petite liste de mes actions pour limiter mon impact écologique et j’aimerais que vous partagiez vos trucs et astuces !

JE DONNE CE QUI NE ME SERT PLUS

J’utilise une application mobile qui me permet de faire des dons qui sont récupérés par des personnes proches de chez moi.

https://www.geev.com/fr

JE FAIS DU COVOITURAGE

Lorsque je dois prendre la voiture je propose les places libres à petit prix.

https://www.mobicoop.fr/

Sur ce site de covoiturage libre et gratuit, je peux offrir un trajet Paris-Marseille à seulement 1€ si je souhaite le faire (contrairement à d’autres sites de covoiturage …). Une application mobile existe.

JE SAUVE DES INVENDUS

Vous pouvez faire les fins de marchés, acheter les viennoiseries de la veille chez votre boulanger, utiliser une plate-forme, …

https://toogoodtogo.fr/fr

J’ACHETE LOCAL

Pour limiter mon empreinte carbone, je commande peu sur internet et je me déplace dans les magasins de ma ville. J’adore aller au marché et acheter des produits directement auprès des producteurs.

JE TRAQUE L’HUILE DE PALME

pour protéger les orangs-outangs !

Pour la très grande production d’huile de palme, les humains modifient l’environnement des orangs outangs ce qui va entraîner leur disparition. L’huile de palme est présente dans beaucoup, beaucoup de produits du commerce. Je lis les étiquettes et je cuisine maison (pas d’huile de palme dans ma pâte brisée au beurre!)

JE TRIE MES HABITS

à chaque changement de saison. Ce que je n’ai pas porté depuis un ou deux ans part, selon sa condition, dans une boîte Relais ou chez la couturière.

https://www.lerelais.org/oudonner.php

JE RECYCLE

Le tri sélectif est d’usage à la maison depuis que les bacs de tri sont apparu dans ma région lorsque j’étais enfant.

_

Dans mon travail, le recyclage et l’upcycling sont très présents. Par goût pour les matériaux anciens auxquels j’aime donner une seconde vie et aussi par nécessité écologique, je collecte autant de papiers et autres matériaux que je le peux ; je les trouve parfois sur des vide-greniers et je conserve toutes les chutes de papiers que je coupe.

Pour les créateurs et les amateurs de scrapbooking, voici mes idées de recyclage :

Emballez vos créations dans un papier qui pourra être remployé (j’aime utiliser des journaux anciens) et évitez les agrafes et le ruban adhésif (qui ne se recyclent pas)

• utilisez des perforatrices fantaisies dans vos chutes de papier pour faire des die-cut ou des confetti

• gardez tous les plastiques, papiers, etc qui peuvent servir à protéger votre table lors d’activités salissantes telles que la peinture

• faites votre propre papier avec des chutes de papier

Dans ma vie de créatrice j’ai aussi pris quelques habitudes pour éviter la surconsommation :

• donner ce que je n’utilise pas ou plus

• éviter les magasins dans lesquels on craque toujours pour des scrapbabioles alors qu’on a besoin de rien !

Et vous, quelles sont vos astuces récup, recyclage, upcycling dans votre atelier ?

Laisser un commentaire